• Le " Moulin à Papier "...

    Près d’Ambert, dans la vallée de Laga, un hameau : le MOULIN de RICHARD de BAS, dernier « moulin à papier » de la région en activité. En 1326, les Montgolfier, Malmenaide et Falguerole, retour des croisades mirent en œuvre les techniques des Arabes de la fabrication du papier. Les rivières et ruisseaux  aux eaux pures, de la région ambertoise,  étaient propices à l’installation de moulins. On compta des centaines de « moulins à papier ». Aujourd’hui, seul le MOULIN RICHARD de BAS, fabrique encore du papier à la main…

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    200 à 300 feuilles par jour, sont produites à la main. Durant  la saison estivale, pétales de fleurs et fougères sont mélangés à la pâte avant le « formage » de la feuille ; d’autres fleurs servent aux compositions florales, sur feuilles encore fraîches. Pressées, puis séchées elles seront le support pour des ouvrages en éditions de luxe, faire-part, menus…Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Les SDF vous saluent bien…

     Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...

    Le " Moulin à Papier "...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :