• Olhao, la ville...

     

    Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...

    Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Olhao, la ville...Depuis que nous  sommes installés au camping d’Olhão, nous vous avons peu fait visiter la ville…les halles du marché…et un nid de cigogne sur une église… C’est à peu près tout ! La périphérie de la cité présente peu d’intérêt avec ses nouvelles et larges avenues bordées d’ensemble d’immeubles. En approchant de la vieille ville et du bord de la lagune, quelques artères, agrémentées de palmiers et de commerces, y conduisent.

    La vieille cité dans son labyrinthe de ruelles piétonnes est typique (photos). Les maisons blanchies à la chaux ou aux façades recouvertes de faïence, avec leurs toits plats en terrasse, rappellent  l’architecture mauresque (photos). Les ruelles les plus larges bénéficient de commerces (photos). La façade de l’église paroissiale Nossa Senhora Do Rosàrio est imposante (photo), comme celle de la chapelle Nossa Senhora Dos Afiltos (photo).

    Les SDF vous saluent bien…


  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :