• Un simple relais de chasse....

     

    Un simple relais de chasse....

    Un simple relais de chasse....Un simple relais de chasse....Un simple relais de chasse....

    Un simple relais de chasse....

    Un simple relais de chasse....Un simple relais de chasse....Un simple relais de chasse....

    Le jeune roi François Ier a vingt-cinq ans lorsqu’il lance, en 1519, l’immense chantier du château de Chambord. Voulu comme un relais de chasse, Chambord possède une architecture qui en fait le château de toutes les démesures : 156m de long, 56m de haut, 77 escaliers, 282 cheminées et 426 pièces ! Avec un mur de clôture de 32 km de long, ouvert par six portes, le domaine représente, avec ses 5440 hectares, la surface de Paris intra-muros ! Il constitue, aujourd’hui, le plus grand parc forestier clos d’Europe.

    Au centre du donjon s’élève le célèbre escalier à doubles révolutions desservant les trois étages du château. Celui-ci est constitué de l’imbrication de deux escaliers en vis évoluant autour du noyau creux central. Deux personnes empruntant chacune une volée d’escalier peuvent s’apercevoir par les ouvertures pratiquées dans le noyau mais ne se rencontrent jamais. A chaque étage autour de l’escalier se déploie 4 vestibules formant une croix. Léonard de Vinci ne serait-il pas l’inspirateur de ce projet… ?

    FRANCOIS Ier ne séjournera à Chambord que 72 jours en 32 ans de règne !

    Les S.D.F. vous saluent bien…

     


  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :